Informations COVID-19 – PROTOCOLE SANITAIRE RENFORCÉ – EN SAVOIR PLUS >

Prier chaque jour avec Lourdes

La prière est un dialogue avec Dieu dans un rapport personnel avec lui. On ne peut pas prier sans espérer être écouté. Lourdes est né d’une écoute et un échange entre deux jeunes femmes en 1858.

Bernadette Soubirous le 11 février 1858, allait à la grotte de Massabielle pour un besoin matériel bien précis : il n’y avait pas de bois pour chauffer le cachot et elle a fait une rencontre inespérée qui a changé sa vie. Votre vie peut aussi changer en venant à la Grotte de Lourdes.

La prière à Lourdes peut commencer par faire silence et écouter Dieu qui nous parle à travers les autres. Bernadette a fait silence et elle a entendu « un bruit comme un coup de vent ». Commencer par faire silence dans le cœur, c’est un bon début !

Voulez-vous aller plus loin ? Vous pouvez vous adresser à Dieu a travers de celle qui a dit « oui » à l’amour inconditionnel de Dieu. Le « Je vous salue Marie » est une prière essentielle à la vie du chrétien. La deuxième prière importante est le Notre Père, celle que le Seigneur Jésus a apprise à ses apôtres. Avec ces prières vous pourrez suivre le chapelet à la Grotte tous les jours.

Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.
« Prière d’une pauvre mendiante à Jésus » « Ô Jésus donnez-moi je vous prie le pain de l’humilité, le pain d’obéissance, le pain de charité, le pain de force pour rompre ma volonté et la fondre à la vôtre… le pain de patience pour supporter les peines que mon cœur souffre … le pain de ne voir que vous seul en tout et toujours » « J’ai espéré en vous Seigneur. Soyez ma maison de refuge car vous êtes ma force » « Celui-ci me suffit… Jésus seul pour richesse »
« Je te salue Marie, Femme de foi, première entre les disciples ! Vierge, Mère de l'Église, aide-nous à rendre toujours compte de l'espérance qui est en nous, ayant confiance en la bonté de l'homme et en l'amour du Père. Enseigne-nous à construire le monde, de l'intérieur : dans la profondeur du silence et de l'oraison, dans la joie de l'amour fraternel, dans la fécondité irremplaçable de la Croix. Sainte Marie, Mère des croyants, Notre-Dame de Lourdes, prie pour nous. Ainsi soit-il ! »
Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal. Amen.
« Ô Marie, tendre Mère, Vous vous êtes abaissée jusqu’à terre pour apparaître à une faible enfant et lui communiquer certaines choses, malgré sa grande indignité… Vous, la Reine du ciel et de la terre, avez bien voulu Vous servir de ce qu’il y avait de plus faible selon le monde. Ô Marie, donnez à celle qui ose se dire Votre enfant cette précieuse vertu d’humilité. Faites, ô tendre Mère, que Votre enfant Vous imite en tout et pour tout, en un mot, que je sois une enfant selon Votre cœur et celui de Votre cher Fils. »
« Ô Marie, donnez à celle qui ose se dire Votre enfant cette précieuse vertu d'humilité » « Que mon âme était heureuse, ô bonne Mère, quand j'avais le bonheur de Vous contempler ! Que j'aime à me rappeler ces doux moments passés sous Vos yeux pleins de bonté et de miséricorde pour nous. Oui, tendre Mère, Vous Vous êtes abaissée jusqu'à terre pour apparaître à une faible enfant et lui communiquer certaines choses, malgré sa grande indignité. Aussi, quel sujet d'humilité n'a-t-elle pas ! Vous, la Reine du ciel et de la terre, avez bien voulu Vous servir de ce qu'il y avait de plus faible selon le monde. Ô Marie, donnez à celle qui ose se dire Votre enfant cette précieuse vertu d'humilité. Faites, ô tendre Mère, que Votre enfant vous imite en tout et pour tout ; en un mot que je sois une enfant selon votre Cœur et Celui de votre cher Fils. »
« Ma Bonne Mère, donnez-moi un cœur tout brûlant pour Jésus » : « Ô Marie, c'est au fort de la douleur et de l'épreuve que Vous êtes devenue ma Mère, je dois donc avoir une grande et entière confiance en Vous ; lorsque je serai sous le coup de l'épreuve de la part des créatures, et que je serai exposée à la tentation et à la désolation de mon âme, je viendrai me réfugier dans votre Coeur, ma bonne Mère, et Vous prier de ne pas me laisser périr, de m'accorder la grâce d'être soumise et confiante dans l'épreuve, à Votre exemple, de souffrir avec amour ; que je reste, comme Vous, debout au pied de la Croix et clouée sur la Croix, si tel est le bon plaisir de Votre cher Fils. Jamais une enfant dévouée à Marie ne pourra périr ; ma Bonne Mère, ayez pitié de moi ; je me donne tout entière à Vous, afin que Vous me donniez à Votre cher Fils, que je veux aimer de tout mon coeur. Ma Bonne Mère, donnez-moi un cœur tout brûlant pour Jésus. Amen. »
 « Ô Vierge Immaculée, Mère de miséricorde, santé des infirmes, refuge des pécheurs, consolatrice des affligés, vous connaissez mes besoins, mes peines et mes souffrances, daignez abaisser sur moi un regard favorable. En apparaissant dans la grotte, vous avez bien voulu qu'elle devint le lieu privilégié d'où vous répandez vos faveurs et déjà des malheureux y ont trouvé remède à leurs peines, à leurs infirmités spirituelles et temporelles. Je viens aussi, avec pleine confiance, implorer vos maternelles faveurs ; exaucez, Ô tendre Marie, mon humble prière et comblez-moi de vos bienfaits, et je m'efforcerai d'être digne et d'imiter vos vertus pour participer un jour à votre gloire. Ainsi soit-il. » Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous ! Sainte Bernadette, priez pour nous !
Previous
Next

Partagez cette page :

Share on facebook
Share on twitter