Informations COVID-19 – PROTOCOLE SANITAIRE RENFORCÉ – EN SAVOIR PLUS >

Béatification de Jean-Paul Ier le 4 septembre 2022

Le pape Jean Paul I sera béatifié le 4 septembre 2022 lors d’une lors d’une messe à la basilique Saint-Pierre de Rome. Nous faisons un petit hommage au « Pape au sourire » qui fût un temps pèlerin du Sanctuaire de Lourdes.

C’est le 13 octobre dernier que le pape François avait reconnu un miracle accompli en 1978 par l’intercession de Jean-Paul Ier. Le patriarche de Venise, Albino Luciani, avait été élu pape le 26 août 1978. Il est mort dès le 28 septembre 1978, au terme d’un pontificat extrêmement bref de seulement 33 jours. Le pape a reconnu, mercredi 8 novembre, les « vertus héroïques » de Jean-Paul Ier, éphémère pape en 1978.Parmi les autres décrets publiés, figure celui reconnaissant la première martyre du XXIe siècle, une religieuse assassinée en Somalie.
Le «Pape au sourire» a marqué les esprits par sa simplicité, son goût des échanges simples et informels, notamment avec les enfants.

Un miracle survenu en juillet 2011

Le miracle reconnu est survenu le 23 juillet 2011 à Buenos Aires (Argentine) : une fille de onze ans aurait guéri inexplicablement d’une « encéphalopathie inflammatoire aiguë sévère » et « d’une épilepsie réfractaire maligne et d’un choc septique » après plusieurs mois à l’hôpital et alors que son pronostic vital était fortement engagé. 

Jean Paul I et Lourdes

Jean Paul Ier est venu au moins trois fois à Lourdes

– En 1964 : alors évêque de Vittorio Veneto, il participe à la première concélébration solennelle dans la basilique Saint Pie X le dimanche 26 juillet 1964, autour du Cardinal Ferretto.
– En 1971 : lorsqu’il était patriarche de Venise du 30 juin au 5 juillet, avec son diocèse.
– En 1975 : il a été créé cardinal en 1973, il revient du 21 au 25 juin avec le diocèse de Venise, il a célébré la messe à la grotte deux fois le 22 et le 24 juin.
Dans une lettre de Jean Paul I, il cite Lourdes, juste un an avant son élection comme Pape :
« Ce qui importe à Lourdes, à Fatima, à La Salette et ailleurs, c’est que la Madone, pour nous guider et nous aider, dit en fait une seule chose: prière et pénitence (c’est-à-dire conversion). Elle fait écho à Jésus, qui avait averti: «Si vous ne faites pas pénitence, vous périrez […] Il faut toujours prier». Toujours. Les sanctuaires nous aident à nous souvenir de cet enseignement. C’est pour cela qu’ils sont utiles et qu’ils font grand bien.« 
Jean Paul I avait pris le nom de ses deux prédécesseurs Jean XXIII et Paul VI, en hommage à ces artisans du concile Vatican II.

Partagez l'actualité du Sanctuaire

Articles récents