Bienvenue au Sanctuaire de Lourdes

Accueillez la statue de Notre-Dame de Lourdes chez vous !

Le Sanctuaire de Lourdes propose des répliques à l’identique de la statue de Notre-Dame de Lourdes de la Grotte des Apparitions. Une conformité validée par un certificat officiel du Sanctuaire.

Un travail de précision, au dixième de millimètre près

La statue Joseph-Hugues Fabisch (dont le nom est bien visible sur le piédestal), date de 1864, d’après les descriptions de Bernadette Soubirous elle-même : « Je levai la tête en regardant la grotte, je vis une Dame habillée de blanc, elle avait une robe blanche et une ceinture bleue et une rose jaune sur chaque pied, couleur de la chaîne de son chapelet. »
C’est toujours la même statue qui est érigée dans la Grotte et que des millions de personnes voient chaque année à Lourdes.
Une confection en atelier d’art de France, à Ambert dans le Puy-de-Dôme

Accueillez Notre-Dame de Lourdes dans votre chapelle

Une mission qui continue aujourd’hui !

Pour habiter la chapelle d’une église, une chapelle particulière, l’oratoire d’une communauté, celle d’une école, dans un établissement de santé, dans une reproduction de la Grotte de Lourdes… le Sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes propose une réplique authentique de la statue de la Vierge de la Grotte des Apparitions.

Une confection en atelier d’art de France, à Nantes.

Notre-Dame de Lourdes partout dans le monde

On retrouve des Grottes de Lourdes un peu partout dans le monde, pour continuer chez soi une dévotion commencée à Lourdes, dans un élan missionnaire…
La Grotte est pour Bernadette le lieu où elle goûte la proximité du ciel. Un ciel qui vient à elle et dans lequel elle est introduite. Pour les pèlerins de Lourdes, la Grotte demeure cette expérience du Royaume des cieux qu’ils découvrent « présent, au milieu de nous ». Les innombrables reproductions de la Grotte de Lourdes qui existent à travers le monde apportent un double éclairage à cela. Elles disent, en effet, qu’avant d’être un sanctuaire, Lourdes est une grâce offerte à tous, en tout temps et en tout lieu. Mais ces autres grottes rappellent aussi que l’accueil de cette grâce est favorisé par un support concret.
Ainsi, beaucoup de nos contemporains récitent-ils le chapelet devant une simple image représentant la Grotte. D’autres encore ferment leurs yeux et se transportent en esprit à la Grotte de Lourdes pour y prier. Ils prolongent alors la démarche de Bernadette qui, à Nevers,
« faisait chaque jour son pèlerinage à la Grotte ».

Previous slide
Next slide

« Allez dire… »

Le 11 février 1858, Bernadette, en allant chercher du bois, du côté de Massabielle, ne se doutait nullement de la rencontre qu’elle allait faire avec la Vierge Marie, dont elle ignorera le nom jusqu’au 25 mars, et même au-delà, car le vocable « Immaculée Conception » (qu’elle désignait par « Aqueró », cela en patois) lui était tout à fait inconnu ! Et c’est bien ce qui garantit la vérité de son témoignage.
Depuis ce jour-là des millions des personnes viennent à Lourdes se recueillir sous le regard de Marie pour aller dire après ce qu’ils ont vu et entendu à Lourdes…

Partagez cette page :

Lire la vidéo
dowload_apple-fr
dowload_google-fr